La pomme… si la croquer, c’est (la) connaître, une simple déshydratation en dessous de 42 °C concentre si fortement ses parfums et ses sucres qu’on la croit carawmélisée.